Les médias sont-ils devenus fous ?

Share Button

Le 10 septembre 2014 était organisé à la SACEM un colloque que les médias.

Traditionnellement, Jean-Marc Daniel, éminent économiste, introduisait les débats en apportant une première définition des médias. S’ils ne peuvent revendiquer le monopole de l’échange d’informations, ils sont les seuls à pouvoir gagner de l’argent en les mettant à disposition. Mais l’information étant gratuite, qu’achète-t-on et que vend-on ? Le coût marginal de l’information étant égal à zéro, les médias monnayent donc l’expertise, les détails, l’exclusivité de l’information. Dans la quête de l’exclusivité, les médias ont quitté l’expertise pour l’opinion, l’opinion pour la propagande. Relatant une anecdote sur la différence de popularité entre les mots « déflation » et « Figaro » (de Beaumarchais bien sûr et non le média), il soulève la question suivante : les médias ne seraient-ils que le relais de ce que l’on veut entendre ?

Le constat d’un délire médiatique ?

Arnaud Dupui-Castérès – Président de Vae Solis, Francis Morel – Président du Groupe Les Échos – Président du SPQN, Jean-Alexandre Baril – journaliste, Jean Veil – Avocat

Témoignages : « comment les médias m’ont tué ? »

Capture d’écran 2016-03-15 à 18.08.57

L’information : un produit comme un autre ?

Jean-Sébastien Ferjou – Co-fondateur et Directeur d’Atlantico, Ghislain Lafont – Président du Conseil de Surveillance de Bayard Presse & des Entretiens de Valpré, Franck Louvrier – Président de Publicis Event,

Conclusion de Jean-François Kahn : « un méa culpa ! »

compte-rendu

Avec le soutien de :

Vae_solis fesp
10 septembre 2014:10 septembre 2014
Tags: