Synthèse : Sondage sur la prime défiscalisée et hors charges sociales

Share Button

SONDAGE mené auprès de chefs d’entreprise sur la prime défiscalisée et hors charges sociales proposée par le Mouvement Ethic

Rappel : Les chefs d’entreprise, sur un échantillon aléatoire de 120 patrons, ont été interrogés sur leur appréciation de la mesure ainsi que sur leurs intentions en la matière. La définition de cette prime originelle proposée par ETHIC est basée sur le volontariat, elle n’est pas destinée à être une prime sur objectifs mais bien un complément au pouvoir d’achat qui n’empêche pas les bonus ou les primes habituelles de fin d’année.

 

Synthèse du sondage

Les chefs d’entreprise interrogés adhèrent dans la grande majorité à cette proposition, d’autant qu’elle vient d’eux et n’est pas imposée par le gouvernement.

 

Q1 : Personnellement, estimez-vous que cette prime est une bonne chose

80,7% des chefs d’entreprises interviewés estiment que « cette prime est une bonne chose« .

18,5% toutefois n’apprécient pas cette proposition, même basée sur le volontariat.

0,8% n’ont pas d’avis sur le sujet

 

Q2 : « Envisagez-vous de donner cette prime à vos salariés ? »

69,7% des chefs d’entreprises interviewés envisagent de donner cette prime.

16,8% ne pensent pas attribuer cette prime.

13,5% n’ont pas encore statué sur le sujet.

Parmi les motifs invoqués pour ne pas donner cette prime :

  • « Cela flingue la réforme favorable de l’intéressement qui, lui est sur objectif. Et des boites exsangues vont avoir des revendications auxquelles elles ne pourront pas répondre »
  • « La crise des gilets jaunes a détruit la trésorerie de mon entreprise. »
  • « Je suis scandalisée par cette manière de rejeter indirectement sur les entreprises la responsabilité des politiques, à qui on ne demande toujours pas de faire des économies »

L’industrie est le secteur qui représente le plus fortement le « Non » : 50% des chefs d’entreprise du secteur de l’industrie déclarent ne pas envisager de donner cette prime.

 

Parmi ceux qui envisagent d’en faire bénéficier leurs salariés

Q4 : « A qui cette prime sera-t-elle destinée dans votre entreprise ? 

53,9% des interviewés souhaitent la donner à l’ensemble du personnel sans exception.

29,4% pensent la réserver aux plus bas salaires ou à ceux dont ils estiment devoir augmenter le pouvoir d’achat.

10,8% considèrent que cette prime doit aller : aux salariés « impliqués » « aux plus méritants » « aux meilleurs ».

5,9% n’ont pas encore statué sur le sujet.

 

Q5 : « Quand pensez-vous accorder cette prime ? » (réponses multiples)

82,8% souhaitent l’attribuer immédiatement : dès son officialisation.

20,2% la distribueront « dès que la trésorerie le permettra ».

Parmi ces 20%, la majorité sont des TPE et particulièrement dans le domaine des services (entre autres les Services à la Personne)

3% n’ont pas encore statué sur le sujet

 

 

 

Tags: