Sophie de Menthon pour Challenges : « Lettre ouverte à la maire de Paris, Anne Hidalgo »

« Ma chère Anne, que vous êtes la chef d’entreprise de Paris, capitale de la France, comportez-vous comme telle »

Madame la Maire, ma chère Anne,

Votre réélection est un succès dont il faut prendre acte -même si on a peu voté et c’est important de le souligner. Ceux qui ne se sont pas exprimés n’en pensent pas moins. Il ne s’agit pas de revenir sur un bilan qui a largement été commenté sur ses points positifs ou négatifs, mais bien de vous faire part d’une inquiétude massive et forte : celle des entrepreneurs.

Le succès, relatif étant donné le taux d’abstentionnistes, de la “vague verte” ne doit pas faire oublier ce qui aujourd’hui est essentiel : la relance économique et l’emploi dans la capitale.

Il est clair que vos ambitions pour un Paris “bio” sont à court terme très angoissantes pour tous les acteurs de l’économie, du plus petit commerçant aux plus grands patrons, sans oublier tous les indépendants, les auto-entrepreneurs, les artisans … qui sont le poumon de notre activité. Vous êtes la maire de tous les Parisiens, de tous les salariés et de ces “Parisiens de la journée”, ceux qui viennent y travailler. Il faut pouvoir se garer, livrer, appeler un dépanneur qui s’arrête devant le bureau ou le commerce… Ce ne peut pas vous être indifférent sauf à vouloir nous étouffer à petit feu.

Nous vous avons reçue au sein du mouvement ETHIC lors de cette campagne et, si nous avons eu le sentiment que vous compreniez certaines problématiques professionnelles, en revanche, nous avons noté que vos partenaires “verts” dictent entièrement la moindre décision ou la moindre évolution et imposent des choix extrêmes qui nous sont néfastes.

C’est donc une “supplique” que j’adresse en leur nom à la nouvelle Maire de Paris !

Vous ne pouvez pas continuer à un rythme accéléré, sur les mêmes bases, d’aménagements ou d’interdictions, de sens … interdits, sans tenir compte des plaintes désespérées exprimées.

Il faut aujourd’hui que votre bon sens l’emporte sur des objectifs qui ne sont plus de circonstances dans les conditions actuelles de pénurie économique et sociale de notre ville.

Nous attendons plus de vous, ma chère Anne : que la mairie soit un booster économique !

Lire la suite de l’article sur le site Challenges

Par Sophie De Menthon

Image : © Jacques Paquier CC-BY-SAGNU Free Documentation LicenseWikimedia Commons